Actualités

Zimbabwe : bas les masques

Dans les rues de la capitale Harare et dans les principales villes du Zimbabwe, les masques ont quasiment disparu des visages.

Contrairement aux États-Unis, l’Europe ou l’Inde, l’Afrique a été plutôt épargnée par la « propagation exponentielle » de l’épidémie de Covid-19. Du coup, le relâchement dans les gestes barrières est perceptible.

« Avant, nous avions peur, surtout pendant les 21 premiers jours de confinement, mais maintenant nous n’avons plus peur. Je ne porte plus de masque, il n’y a pas de coronavirus » assure Omega Chibanda, résident de la ville de Chitungwiza.

Le raisonnement de cet adolescent semble partagé par une très grande partie de la population. C’est la principale source d’inquiétude des organisations de santé.

« _Notre travail est maintenant plus difficile parce que les gens n’ont plus peur. Certains nous disent même qu’ils ne craignent plus me virus parce qu’il n’a tué personne de leur entourage » _confirme Rosemary Rambire, agent de santé communautaire, qui explique que les Zimbabwéens « ont plus peur aujourd’hui du virus du sida parce qu’il a fait beaucoup plus de victimes autour d’eux ».

Selon les derniers chiffres rendus officiels par le centre de prévention et de contrôle des maladies de l’Union Africaine, plus de 1,4 million de cas de Covid-19 auraient été répertoriés en Afrique. La pandémie aurait fait 35 000 décès.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page