Politique

Wilfried Ekanga sert une réplique Salée à Fame Ndongo après sa nouvelle leçon adressée à Maurice Kamto

La coutume s’est installée dans le paysage politique camerounais. A chaque déclaration du président du MRC, le Secrétaire à la communication du RDPC lui oppose une correction sur le fond et la forme. Après que Jacques Fame Ndongo a publié sa traditionnelle réponse hier soir, Wilfried Ekanga, celui que ses laudateurs appellent « tueur de prof », a écrit en guise de contrattaque sur son compte Facebook, une tribune adressée au ministre de l’Enseignement supérieur. Lisez plutôt.

Wilfried Ekanga (c) Droits réservés

 «Kamto ne représente rien» , mais à chaque fois qu’il fait 3 lignes sur les faits, je fais 3 pages sur les fesses 

C’est normal ; dans un pays sans industries où nous cultivons les tracteurs, où nous enseignons à nos étudiants que 32 = 500 et que Casper est déjà dans l’avion, nous avons constaté sans surprise qu’au classement international de Shanghai, aucune université publique du Cameroun ne figure dans le Top 100 africain.

Du coup, je n’ai rien à faire de mes journées ; je ne sais même pas pourquoi je suis ministre, ni ce que cela signifie. Je pense qu’on m’a nommé pour que je puisse me vanter dans mon quartier et que je me paye une villa 18 fois plus chère que mon salaire – Comme tous les autres malfr… pardon ministres patriotes.

De temps en temps, je peux aussi prendre des poses daltoniennes pour accueillir His Excellency Casper (manière ironique de nommer Paul Biya, Ndlr) lorsqu’il descend d’un avion que nous avons loué avec l’argent de Monique Koumatekel – Car nous n’avons pas de compagnie aérienne.

Je précise à cet effet que je n’ai pas vu Casper depuis le début du Coronavirus. J’ignore moi-même où il se trouve. Peut-être sont-ils en concertation familiale : de Covid-39 à Covid-19. Je ne sais pas.  Le président de la République Christophe Gilhou n’a rien voulu me dire.

Et parfois justement, je réponds à Kamto. Ça me permet de me remettre en scène, vu qu’à part ça, personne ne sait que j’existe et je tombe vite aux oubliettes. Ce n’est pas une surprise : je suis vide comme notre programme politique et je n’ai rien à proposer. Alors, je remercie Casp… pardon le Seigneur à chaque fois que le patron du MRC fait une sortie.

Mis à part ça je ne sers à rien, comme vous avez pu le constater depuis un moment déjà.D’ailleurs j’avoue qu’à chaque fois que je lui réponds, en me relisant, je ne sais plus moi-même ce que je voulais dire.

Signé Frère Jacques, Le Fameux Ndongo. Agrégé des Facultés de Gels Hydroélectriques de Crevettonie. Je ne cesse de vous le répéter : «prenons soin de nos malades». Ils deviennent de plus en plus nombreux, et il se fait de plus en plus tard.


Newsletter :

Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page