Société

Vivant, Paul Biya reçoit un accueil des plus triomphaux dans la région du Sud (Vidéo)

Dans un reportage diffusé le dimanche 26 juillet 2020 au journal de 20H de Vision 4, le journaliste Bruno Bidjang dresse le compte-rendu du passage en sons et couleurs du chef de l’Etat dans un village du département du Dja et Lobo lorsqu’il se rendait dans sa terre natale.

Paul et Chantal Biya (c) Droits réservés

Le Président Paul Biya et son épouse séjournent depuis ce samedi 25 juillet à Mvomeka’a dans son village natal, a appris votre journal Lebledparle.com. Alors qu’ils s’y rendaient, «la localité de Nkpwang située dans l’arrondissement de Sangmélima s’est grandement démarquée par l’accueil réservé au couple présidentiel». Indique Bruno Bidjang dans une production journaliste diffusée hier sur Vision 4.

Au rythme de l’instrument traditionnel dénommé «Mendjang», les populations ont mis à contribution leurs cordes vocales pour pousser des chants et leurs corps pour se trémousser à l’honneur de leur champion qui a écrit selon notre confrère, un «cahier d’un retour au pays natal» pour reprendre le titre du regretté écrivain Aimé Césaire.

Cette euphorie née par ailleurs du fait qu’une rumeur alimentée par les réseaux sociaux et une certaine presse, a annoncé le décès du président de la République.

«Je suis très ému et j’ai beaucoup de joie dans mon cœur, d’arriver dans mon village et de voir le Président Paul Biya passer devant moi. Je le témoigne parce que je viens de Douala où tous les opposants disent que Biya est mort», souligne une riveraine venu saluer le premier Homme camerounais.

Sceptiques malgré ses apparutions télées, les populations du Sud ont eu de quoi taire toutes spéculations et peuvent désormais l’affirmer sans ambages : Paul Biya est bel et bien vivant.


Newsletter :

Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page