Violences électorales: le commissaire de Tamba passe à la trappe

33

Les sanctions commencent à tomber. Deux jours après après les graves violences électorales à Tambacounda, le commissaire de police de la même ville, Yaya Tamba, a été rappelé à la direction générale de la police à Dakar.

Une façon bien euphémiste de limoger sans tambour ni trompette  un fonctionnaire ou diplomate en faute. Il a été dans la foulée été remplacé par Hamady Baldé. 

Ce limosage intervient alors que les énequêtes sur les violences qui ont meutri la campagne électorale à Tambacounda lundi n’ont qu’à leur début. Il faut dire que le candidat du PUR, dont la caravane a été attaqué par des jeunes de l’APR, n’a pas pris de gants pour accuser le commissaire de « complicité » avec les militants du parti au pouvoir. 

Afrique Connection

 

AfriqueConnection

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here