Société

Valsero à Steve Fah : « Tu as poussé ton audace jusqu’à aller dans la maison des parents de ces enfants(tués), tu leur as donné de l’argent du sang… »

Après que Steve Fah a été soupçonné d’avoir perçu des billets de FCFA pour effectuer sa décente sur le site du drame à Kumba le jeudi 29 octobre 2020, Valséro épouse cette thèse et tance violemment le Youtubeur.

Valsero & Stev Fah (c) Lebledparle.com 

 Steve Fah de connivence avec le gouvernement ?  

Dans une publication qui fait la boucle des réseaux sociaux, le webjournaliste, Michel Biem Tong soutient que la présence du Youtubeur Steve Fah, sur le lieu du carnage du 24 octobre dernier n’était pas fortuit. Selon lui, l’humoriste s’y est rendu pour « effacer les indices incriminant des soldats camerounais ».

Que comprendre de la descente de Steve Fah ?

Dans une vidéo publiée sur la toile le vendredi 30 octobre 2020, le « Général » Valsero n’est pas loin de cette idée.

Le chanteur engagé a commencé par rappeler les circonstances qui ont entouré la descente de Steve Fah sur le terrain : « Ce message est encore pour Steve Fah. Je t’avais dit que tu avais toute mon attention. Mais excuse-moi pour hier (29 octobre 2020, Ndlr) parce que c’était journée de deuil national. Je ne pouvais pas…Mais pendant cette journée de deuil national, j’ai quand même constaté que tu étais à Kumba. J’imagine que tu voulais m’envoyer un message. Tu voulais me dire que’ ’Toi tu es sur Facebook en train de faire ton malin et moi je suis à Kumba’’. Ce n’est même pas à moi que tu voulais envoyer ce message mais à tous les Camerounais pour leur dire ‘’Moi je suis le terrain et le bonhomme qui veut me dézombifier, il est sur Facebook. C’est très intelligent mais il faut savoir avec qui  ça marche », rappelle Valséro dans la vidéo faisant un parallèle entre le déplacement de Steve Fah et la présence à Kumba du ministre de l’Administration territoriale Paul Atanga Nji.

Par la suite, l’homme politique analyse la vidéo que Steve Fah  a publiée quelques heures avant d’embarquer pour Kumba. Ce dernier s’adressait alors à son équipe à qui il promettait que tout se passerait bien sur le site où a coulé le sang de sept jeunes élèves le 24 octobre 2020.

Démarche qui suscite la curiosité

D’entrée de jeu, l’auteur du titre à succès Lettre au président, critique la démarche du Manager de Grand Barack : « Tu vois ce qu’on appelle l’infantilisation, c’est ton équipe, ce sont tes collègues, ce sont les gens qui t’aident à jouer ton jeu, à jouer ton rôle », dénonce-t-il.

Valséro trouve très curieux que Steve Fah, n’étant de la police, parvienne à franchir le seuil de l’établissement qui a été le théâtre d’un carnage, sans aucune interpellation : « Vous êtes arrivés à l’école et n’y avait aucun policier, tu traverses la barrière de l’Ecole. On dirait un mauvais film donc tu es l’acteur », a-t-il déclaré.

« Tu filmes le sang des Camerounais… ? »

Une fois au Groupe scolaire bilingue Mother Francisca International situé dans la localité de Fiango, le lanceur d’alerte et son équipe ont filmé les lieux. Ce que le sympathisant du MRC fustige : « Tu filmes le sang des Camerounais, fils de pute tu n’as pas honte ? Tu mets à nu la douleur, tu n’as même pas peur ? Regarde-toi, tu n’as pas honte Stevy…Tu sais pourquoi tu les rassure que tout va bien se passer…Tu étais policier ? Pourquoi l’Etat ne t’a pas arrêté », s’est-il interrogé.

Pire encore, : « Tu as poussé ton audace jusqu’à aller dans la maison des parents de ces enfants. Tu leur as donné de l’argent, de l’argent du sang et du sang… », a affirmé l’artiste engagé.

Le désaveu

Sous ce rapport, tout en s’excusant du ton « mal poli » employé, Valséro désavoue Steve Fah : « Tu m’as fait honte Stevy… Tu es une fabrication, une création systémique… Aujourd’hui c’est clair, tu n’es pas un enfant du peuple…« Je t’ai vu faire de l’arrogance mais autour de toi il n’y a que de l’ignorance… Aujourd’hui tout monde te connait », a-t-il tancé le youtubeur dans une chanson improvisée dans son direct Facebook le 30 octobre dernier.


Newsletter :

Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page