Sport

URGENT : Samuel Eto’o victime d’accident de la circulation

« La voiture de Eto’o Fils victime d’un accident de circulation vers Barré Bakem sur la nationale numéro 05. Elle a été percutée à l’arrière par un chauffeur de l’agence Real Express », nous apprend Le quatrième pouvoir.

L’ancien international camerounais se porte bien. « Victime d’un violent accident de la circulation au niveau de Nkongsamba, il ya quelques heures, alors qu’il rentrait de l’Ouest où il a pris part ce week-end à plusieurs festivités, le Meilleur buteur de l’histoire des Lions Indomptables que j’ai personnellement eu au téléphone, se porte bien. Dieu est Grand”, a publié le journaliste sportif Martin Camus Mimb sur sa page Facebook.

Samuel Eto’o est le conseiller du président de la Confédération Africaine de Football (CAF), Ahmad Ahmad. L’ancien attaquant camerounais l’a confirmé au micro de nos confrères de la RTS.

Le président de la Confédération africaine (CAF) Ahmad Ahmad a annoncé il y a presque un an que les anciennes gloires Samuel Eto’o et Didier Drogba allaient devenir ses collaborateurs officiels. Lors d’un entretien à la chaine seneglaise, Samuel Eto’o a été interpellé sur les futures élections à la Confédération Africaine de Football, notamment sur la possible réélection du président sortant Ahmad Ahmad qui a annoncé sa candidat pour un second mandat à la fin du mois d’octobre.

En tant que conseiller du patron de l’instance faitière du football africain, le triple vainqueur de la Champion’s League européenne a bien évidemment apporté son soutien au malgache.

«C’est un honneur et un plaisir pour moi d’être son conseiller. Ce monsieur qui a fait beaucoup de changements dans la gestion du football africain et comme tous ses présidents de fédérations qui ont apporté leur parrainage pour sa réélection, je m’aligne derrière eux pour dire que nous avons besoin du président Ahmad pour qu’il continue à rénover le football africain», a-t-il souhaité.

Source : Camerounweb.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page