Actualités

Une famille afro-américaine découvre qu’elle est burkinabè et s’installe au Faso

Le Burkina Faso a accueilli une famille afro-américaine qui a décidé de s’y installer définitivement. Des tests ADN indiquent que la famille est d’origine burkinabè, de l’ethnie bissa, dans le Centre-Est.

Timothy Binion, musicien, est entouré de sa femme Yasmine, infirmière et de leurs cinq enfants, la plupart mineurs. Ils foulent le tarmac de l’aéroport de Ouagadougou. Eux qui ont vécu toute leur vie dans l’Etat du Missouri se retrouvent pour la première fois au Burkina. Ils sont contents d’être là parce qu’ils savent qu’ici se trouve leurs origines.

« Vous ne pouvez pas imaginer la joie qui m’anime en ce moment ma famille et moi d’être là. Nous appartenons au Burkina Faso. J’ai décidé de faire mon test ADN pour voir de quel pays je suis d’origine et après les résultats il se trouve que je suis burkinabè. J’ai décidé de revenir dans mon pays », a dit Timothy Binion.

Ce déménagement est une surprise pour de nombreux Africains. Mais pour M. Binion cela ne devrait pas l’être. « Nous avons une autre image des États-Unis. Tout ce qui brille n’est pas de l’or. Ce n’est pas facile. Il y a rien de tel que chez soi. On réussit mieux, on est fier et on est en paix », affirme-t-il.


L’arrivée de ces Afro-américains au Burkina est facilitée par la fondation Boukary Ouédraogo qui a déjà fait installer plusieurs familles américaines.

« C’est dans l’optique de permettre aux Afro-américains de revenir vers l’Afrique, connaître leurs origines et contribuer au développement du continent aussi bien de l’Afrique que du Burkina Faso », a déclaré Fatou Sawadogo, coordonnatrice de la fondation au Burkina.

Timothy Binion après quelques jours à Ouagadougou, compte s’installer à Zabré dans le Bougou, là où se trouvent ses véritables origines, son ethnie, les bissa.

 

Source : AfriqueFemme.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page