Technologie

Un robot connecté pour les enfants malades

Aïnoa sur son canapé, Alyssia sur son lit d’hôpital : les deux sœurs discutent à travers ce robot connecté.
Alyssia, atteinte d’une leucémie, peut échanger avec ses proches, et même se déplacer dans son salon, grâce à ce robot téléguidé depuis l’hôpital, situé à 60km de sa maison.

“Ca me permet de revoir ma maison, c’est un peu comme si j’étais avec tout le monde. J’ai des proches qui peuvent venir à la maison et ça me permet de les voir grâce au robot”, affirme Alyssia.

Garder le lien

Cela fait seulement un mois que le robot s’est installé dans ce foyer. Il change déjà considérablement le quotidien de la famille et en quelques sortes apporte un soutien dans le rapport à la maladie.

“Même si je laisse la place à Papa à l’hôpital, c’est très très dur pour moi de partir. Mais il faut, pour pouvoir continue, il faut partir même si c’est un jour ou deux jours. Mais ça me fait mal de la laisser donc le fait de pouvoir la voir après, même si c’est par le robot, ça me fait un bien fou. La, je suis contente de l’avoir vue”, se réjouit Annick, la maman d’Alyssia.

60 robots dans les écoles

Dans certaines écoles, le robot aussi a pris sa place. C’est le cas pour Lydie, une lycéenne qui souffre d’un asthme sévère. Grâce a l’innovation technologique la jeune fille peut suivre ses cours depuis chez elle, interagir avec sa professeure, et même se promener avec ses amis.

Pour l’enseignante, ce robot est la preuve que la technologie peut aussi avoir des vertus de sociabilisation au profit de la scolarité des élèves.

“C’était pour un élève qui était un peu à la marge. Et bien la présence du robot… Toute la classe lui disait bonjour, toute la classe lui disait au revoir et quand il est revenu, tout le monde lui parlait et il a été inclus dans la classe. Ca change vraiment quelque chose sur le plan social. Et puis du coup, ça devient un médiateur et c’est assez intéressant”, remarque Jocelyne Floquet, professeure d’histoire-géographie.

60 dispositifs comme celui-ci ont été déployés dans plusieurs établissements scolaires avec le soutien de la Région Auvergne Rhône -Âlpes.

À la maison comme à l‘école, ce robot peut-il être une réponse pour les familles qui vivent avec un proche hospitalisé ? Pour l’instant, le coût de l’appareil s‘élève tout de même à 6 000 euros.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page