Actualités

Un mandat d’arrêt lancé contre le secrétaire-général de l’ANC

Ce lundi, les procureurs sud-africains ont émis un mandat d’arrêt contre Ace Magashule.

Le secrétaire général de l’ANC est soupçonné par la justice « __d’actes de corruption » dans un contrat public de 15 millions de dollars signé avec une société de désamiantage alors qu’il était gouverneur de la province de Free State.

Ace Magashule est considéré à 61 ans comme l’un des hommes politiques les plus puissants du pays, une figure incontournable de l’ANC et un proche de l’ancien président Jacob Zuma. Sa mise en accusation s’inscrit dans la promesse du nouveau chef du pouvoir, Cyril Ramaphos**a**, de s’attaquer à la corruption dans le pays et de changer l’image de l’ANC qui a été écornée par 9 années de scandales.

« Je suis prêt à tout… Je n’ai rien fait de mal »

Ace Magashule a clamé son innocence mardi devant les médias sud-africain. « Je suis prêt à tout. __ »Je n’ai rien fait de mal… Je suis un citoyen respectueux des lois », a-t-il déclaré aux journalistes.

Le secrétaire général de l’ANC devrait tout de même comparaître ce vendredi devant la Haute Cour de Bloemfontein.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page