Actualités

Tunisie : les hôpitaux submergés par des cas de coronavirus

La Tunisie fait face à une flambée de cas de contamination au coronavirus. Le pays enregistre en moyenne 50 à 100 décès par dus à la pandémie, selon le ministère de la santé. Dans les hôpitaux dédiés à la prise en charge des cas de covid-19.

Les services de réanimations sont submergés. Des malades attendent un lit parfois pendant 3 jours. Les médecins choisissent désormais les patients en fonction de leur gravité.

« La priorité est donnée au choix des patients qui ont le plus de chances de survivre. Au début, ce n’était pas quelque chose qui était accueilli à bras ouverts, certains collègues, parfois, ne comprenaient pas. C’est vrai que tout le monde a le droit de vivre, mais un lieu de réanimation est très, très précieux, et nous nous retrouvons dans la situation où nous choisissons entre les patients », Dr Amira Jamoussi, réanimatrice à l’hôpital Abderrahmen Memmi.

Des malades peuvent donc rester 72 heures ou plus en attente d’un lit de réanimation. Quelque fois le lit ne se libère pas et on a malheureusement des décès aux urgences ou dans les étages », s’émeut Amira Jamoussi, médecin réanimatrice à l’hôpital Abderrahmen Memmi.

Et le ciel est loin de s’éclaircir. L’OMS met en garde, le pays restera encore sous pression alors que la vaccination contre le virus tarde à démarrer. Les responsables sanitaires du pays le savent.

« Les prochaines semaines vont être difficiles ! Les prochaines semaines en Tunisie seront très difficiles, nous le savons« , explique le Professeur Jalila Ben Khelil, chef adjoint de l’unité de soins intensifs de l’hôpital Abderrahmen Memmi.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page