Actualités

Tanzanie : vers le retour d’exil d’un leader de l’opposition

L’opposant politique tanzanien Tundu Lissu se prépare à rentrer chez lui après trois ans d’exil en Allemagne. Ceci fait suite à une longue convalescence suite à 16 blessures par balles lors d’une attaque.

Selon Tundu, les partis d’opposition “ont vécu un enfer” sous le président John Magufuli, en précisant ses espoirs de se présenter aux prochaines élections présidentielles.

“La plus grande chose a été la souffrance indescriptible. Assassinats de dirigeants politiques, attaques contre des dirigeants politiques, enlèvements, disparitions, tortures, poursuites illégales de dirigeants et militants de l’opposition devant les tribunaux, avec des accusations inventées de toutes pièces. Nous avons vécu l’enfer. L’opposition en général et mon parti politique en particulier ont vécu l’enfer pendant ces cinq années”, a déclaré Tundu Lissu, homme politique de l’opposition tanzanienne.

Les dirigeants de l’opposition en Tanzanie ont soulevé des questions en lien avec les prochaines élections générales, certains craignant l’intimidation

“La question n’est pas de savoir si nous allons avoir des élections libres et équitables, nous ne l’attendons pas. La question est de savoir si nous allons être en vie, si nous resterons en vie jusqu‘à la fin du processus électoral. Parce que ce gouvernement est si violent, agi avec tant de violence que c’est la plus grande crainte. Aurons-nous des élections ?”, explique Tundu Lissu.

La commission électorale tanzanienne a fixé au 28 octobre la date de l‘élection présidentielle très attendue dans le pays.

Le président John Magufuli cherchera à se faire réélire après avoir été choisi au début de ce mois comme candidat du parti au pouvoir, le Chama Cha Mapinduzi (CCM).

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page