Actualités

Tanzanie : l’OMS veut du changement face au coronavirus

La Tanzanie appelée à reconsidérer son attitude face au coronavirus. Dimanche, le directeur général de l’OMS a appelé Dar es salam à prendre des mesures robustes pour protéger non seulement sa population mais aussi celle des pays visités par les tanzaniens.

« De nombreux Tanzaniens voyageant dans les pays voisins et au-delà ont été testés positifs au Covid-19. Cela montre la nécessité pour la Tanzanie de prendre des mesures robustes pour protéger à la fois sa propre population et les populations de ces pays et d’ailleurs », indique Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Un rappel à l’ordre, alors que le président John Magufuli a toujours minimisé l’impact de la pandémie. Vantant l’immunité offerte à son pays par le ciel. Les derniers chiffres officiels sur les infections au coronavirus ont été publiés en avril 2020, environ 509 cas positifs.

« La situation reste très préoccupante. Je renouvelle mon appel à la Tanzanie à commencer à rapporter les cas de Covid-19 et à partager les chiffres. J’appelle aussi la Tanzanie à mettre en œuvre des mesures de santé publique qui permettent de briser les chaînes de transmission et à se préparer à la vaccination’’, a lancé Tedros Adhamon.

Le pays semble être rattrapé par la réalité. Deux hauts responsables publics, dont le Premier vice-président de l’archipel semi-autonome de Zanzibar sont décédés après avoir été atteints de coronavirus ces dernières semaines. Même si la thèse officielle parle de pneumonie.

Des langues se délient dans le pays. Samedi, les avocats tanzaniens appelaient le gouvernement à reconnaître ouvertement la présence du virus et à prendre les mesures appropriées. La veille, le président se voulait inflexible. ‘’Nous ne ferons aucun confinement, continuons à placer Dieu en premier et à prendre des précautions ‘’, a répété John Magufuli.

Le chef de l’OMS indique qu’en janvier, il avait déjà appelé les autorités tanzaniennes à prendre des mesures de santé publique contre le Covid-19, à se préparer à la vaccination et à partager les données sur la pandémie.

« Depuis lors, j’ai parlé à plusieurs responsables en Tanzanie, mais l’OMS attend encore de recevoir des informations concernant les mesures prises par la Tanzanie pour répondre à la pandémie », a-t-il déploré.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page