Actualités

Soudan : un nouveau gouvernement pour amorcer la paix

Le Soudan entend mettre un terme définitif à près de 20 ans de guerre. Le Premier ministre, Abdalla Hamdok, a annoncé lundi la constitution d’un nouveau gouvernement qui comptera dans ses rangs, sept anciens chefs rebelles qui ont participé aux accords de paix en octobre dernier.

Ainsi, deux militaires et plusieurs membres du groupe des Forces pour la Liberté et le Changement (DFCF) figurent parmi les nouveaux ministres.

« Ce gouvernement a été formé sur la base d’un consensus politique issu d’une longue réflexion. L’objectif est d’éviter l’effondrement du pays », a indiqué Abdalla Hamdok lors d’une conférence de presse à Khartoum.

« Nous sommes parvenus à un consensus sur plus de 25 ministères », s’est félicité le Premier ministre. »Nous savons qu’il reste de nombreux défis à relever mais nous sommes prêts à aller de l’avant ».

Un pays plongé dans le chaos

Le défi est de taille pour ce nouveau gouvernement car le Soudan est plongé dans le chaos depuis près 2003. L’économie a été décimée sous Bashir par des décennies de sanctions américaines, de mauvaise gestion et de guerre civile, ainsi que par l’indépendance du Sud-Soudan, riche en pétrole, en 2011.

Le pays souffre aujourd’hui d’une inflation galopante alors que la violence se poursuit au Darfour :selon l’ONU, les combats auraient fait au moins 300 000 morts et 2,5 millions de personnes déplacées.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page