Actualités

Soudan : Des explosifs retrouvés par les autorités

Quarante et une personnes ont été arrêtées en possession d’une importante quantité de matériaux explosifs au Soudan.

Mercredi, les autorités soudanaises ont saisi un arsenal assez conséquent pour détruire la capitale Khartoum, le composé était similaire à celui qui a causé une explosion catastrophique au Liban le mois dernier.

D’après Tagelsir al-Hebr, le procureur soudanais, « les mesures se sont poursuivies sous la forme d’environ 18 embuscades qui ont révélé l’existence d’explosifs dangereux, dont du TNT et du nitrate d’ammonium, le même matériau qui a explosé dans le port de Beyrouth. »

C’est notamment grâce aux renseignements recueillis depuis le mois d’août dernier, sur « les mouvements des groupes terroristes » dans la région, qu’une arrestation de cette ampleur a pu être possible.

Pour le porte-parole des forces paramilitaires de soutien rapide, Jamal Jumaa, il est évident qu’« il y a de la contrebande, ne nous mettons pas la tête dans le sable. Il y a un processus de contrebande de ces matériaux de la part des autorités officielles, car ces explosifs ne peuvent pas sortir et atteindre le grand public si la situation est sous contrôle. « 

Suite à l’éviction du président de longue date Omar el Béchir en avril 2019, le gouvernement de transition s’était engagé à reconstruire le pays, face aux difficultés économiques toujours actuelles.

Le procureur craint que les Soudanais aient recours au sabotage et aux bombardements.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page