Actualités

Somalie : une réunion d’urgence pour débloquer la crise électorale

Alors que les élections du 8 février semblent désormais impossible à mettre en place à temps, le président somalien Mohamed Farmajo à rencontré les dirigeants fédéraux pour tenter de débloquer la crise électorale.

La Somalie aura t-elle enfin sa présidentielle ? Les chefs des différents états du pays de la Corne de l’Afrique sont en plein pourparlers afin d’aborder la question de la sécurité à l’approche des élections. Réunis dans la ville de Dusamareb, à 400 kilomètres au nord de la capitale Mogadiscio, les décideurs somaliens devront tenter de trouver une solution à des élections qui tardent et ainsi éviter une crise constitutionnelle alors que le pays connaît une recrudescence des attaques du groupe Al-Shebab.

La Somalie doit organiser prochainement ses élections législatives et présidentielles. Deux scrutins importants, puisque le mandat du président Mohamed Abdullahi, plus connu par son surnom, « Mohamed Farmajo » expire le 8 février prochain. Mais avec les tensions entre Mogadiscio et plusieurs états semi-autonomes, dont le Puntland et plus récemment, dans le cadre de la crise diplomatique avec le Kenya, le Jubbaland, les élections ont pris beaucoup de retard.

La communauté internationale a déjà affiché son inquiétude face à la possibilité d’un président sans mandat à la tête du pays. De son côté la mission de l’Union Africaine a multiplié les déplacement pour renforcer la coopération entre les forces de sécurité et les troupes de l’AMISOM à l’approche du scrutin dans l’espoir de permettre une transition dans le calme en Somalie.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page