Santé

Semaine du Rein : 7 conseils pour prendre soin de ses reins

Découvrez comment prendre soin de vos reins, en suivant ces quelques recommandations.

Boire assez d’eau

Il faut boire la quantité d’eau adaptée à nos besoins. En moyenne, nous devrions boire au moins 1,5 litre par jour réparti sur la journée. Boire de l’eau facilite le travail des reins qui s’occupent de filtrer le sang et d’évacuer via l’urine des déchets du corps.

Ne pas retarder d’aller aux toilettes


Garder votre urine trop longtemps dans votre vessie est une mauvaise idée. Une vessie pleine peut causer des dommages à la vessie. L’urine qui reste dans la vessie multiplie les bactéries rapidement. Une fois que l’urine reflue dans l’uretère et les reins, les substances toxiques peuvent provoquer des infections aux reins, puis des infections des voies urinaires, puis de la néphrite et même de l’urémie. Lorsque la nature l’appelle, faites-le dès que possible.

Ne pas consommer trop de viande

Une trop grande quantité de protéines dans votre alimentation nuit aux reins. La digestion des protéines produit de l’ammoniac – une toxine très destructrice pour les reins. Plus de viande équivaut à plus de dommages aux reins.

Eviter de boire trop de caféine

La caféine est un composant de nombreux sodas et boissons non alcoolisées. Cela augmente votre tension artérielle et vos reins commencent à souffrir. Donc, vous devriez réduire la quantité de coke que vous buvez chaque jour.

Arrêter de fumer

Le tabac entraîne la dégradation de la fonction rénale. C’est l’un des facteurs de risque de développer une maladie rénale.

Bouger régulièrement

Pratiquer une activité physique en endurance régulièrement permet de réduire la pression artérielle, ce qui diminue le risque de développer une maladie rénale en plus de nous maintenir en bonne forme physique et mentale.

Se faire dépister

Les maladies rénales sont dites « silencieuses ». Elles ne se manifestent par aucun symptôme perceptible. France Rein et la Fondation du Rein recommandent vivement de se faire dépister, surtout lorsque l’on est touché par le diabète, l’obésité, une maladie cardiovasculaire ou encore une maladie auto-immune.

 

Source : AfriqueFemme.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page