Actualités

Rihanna s’excuse auprès des musulmans après l’usage d’un hadith dans un défilé

Accusée de blasphème, Rihanna s’excuse auprès des musulmans pour une chanson controversée lors de son dernier défilé de mode Savage X Fenty. Elle a reçu une réplique en ligne pour avoir utilisé la chanson Doom de l’artiste Coucou Chloe, qui comprend un Hadith.

Selon Rihanna, l’utilisation de la chanson était « irresponsable » et une « erreur honnête, mais négligente ». Un Hadith fait partie d’une collection de textes que l’on croit être les paroles du prophète Muhammad. Après le livre saint qu’est le Coran, les Hadiths sont considérés comme certains des textes religieux les plus importants pour les musulmans. Le verset arabe utilisé dans la chanson fait partie d’un hadith sur le jour du jugement dernier. Coucou Chloé s’est excusée, disant qu’elle ne savait pas que la chanson contenait les versets islamiques.

L’Islam n’est pas un phénomène de mode

La marque de mode et de beauté Fenty de Rihanna est saluée pour son engagement en faveur de la diversité dans le passé. Mais certains musulmans ont remis en question l’utilisation de la chanson lorsque le spectacle de lingerie a été diffusé sur Amazon Prime le 2 octobre.


Hodhen Liaden, 26 ans, est un bloggueur spécialisé dans la beauté qui est fan de Rihanna et de Fenty mais qui estime que c’était une erreur d’inclure la chanson dans le spectacle. Elle dit qu’il est « rafraîchissant » de voir les excuses de Rihanna mais pense que les grandes marques « ont besoin de plus de musulmans dans ces industries qui peuvent comprendre ce genre de choses ».

« L’Islam n’est pas une esthétique, la religion n’est pas une esthétique », déclare Hodhen à Radio 1 Newsbeat. « Est-ce que vous célébrez vraiment les gens comme moi ou est-ce que ça vous va bien ? »

Hodhen a déjà acheté des produits Fenty auparavant, mais elle dit que cet incident pourrait la faire changer d’avis maintenant. Elle pourrait même ne pas utiliser les produits gratuits que la marque lui a envoyés pour faire sa promotion en ligne.

« Je ne pense pas que j’achèterai des produits ou même que j’en ferai la promotion sur mon Instagram. J’ai littéralement une boîte de produits Fenty qu’on m’a envoyée pour créer du contenu et je ne sais pas ce que j’en pense ».

Hodhen n’est pas le seul à se sentir déçu. Arooj Aftab est un blogueur de mode qui a parlé en ligne de l’importance de la diversité des marques. Elle s’est adressée au réseau asiatique de la BBC avant les excuses de Rihanna et Coucou Chloe : « Quand j’ai vu cette vidéo, ça m’a rendu un peu malade. « C’est un Hadith et il a été mis dans une chanson où des femmes dansent en lingerie. « Je pense que chaque musulman a le droit d’être offensé »

Images inappropriées

Ce n’est pas la première fois que Rihanna est accusée d’être insensible à l’Islam. En 2013, on lui a demandé de quitter une mosquée d’Abu Dhabi après avoir posé pour des « photos inappropriées ». L’industrie de la mode a déjà été accusée d' »appropriation » de l’islam, elle aussi. En août, Kanye West a été critiqué par certains pour avoir donné à ses entraîneurs Yeezy Boost les noms d’Israfil et d’Asriel – d’après deux anges islamiques. Et le détaillant en ligne Shein s’est excusé en juillet d’avoir fait de la publicité pour des tapis de prière musulmans comme « tapis grec à franges ».




















Source : AfriqueFemme.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page