Politique

Révoqué de ses fonctions de magistrat, Chi Valentine Bumah répond à Paul Biya

Le juge à la Cour d’appel du Nord-Ouest, Chi Valentine Bumah, révoqué de ses fonctions de magistrat sur décret numéro 2020/398 du 27 juillet 2020 signé du chef de l’État, n’est pas resté indifférent face à la décision de ce dernier à le suspendre de ses fonctions. Il a réagi dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux et que nous vous proposons.

Paul Biya et Chi Valentine Bumah

C’est depuis son exil qu’il s’est prononcé sur le décret présidentiel le suspendant du corps de la magistrature avec suppression des droits à pension. Selon lui, la note présidentielle signée le 27 juillet 2020 « n’a aucune portée sur sa personne ».

Dans ce même élément, il avoue (ironiquement Ndlr) qu’il est partisan de la République virtuelle d’Ambazonie. Toutefois, il précise qu’il est un ambazonien à part entière, qui lutte pour « l’instauration d’un État de droit, contre la corruption… »

La rédaction de lebledparle.com vous propose ci-dessous, la sortie de l’ancien magistrat, Chi Valentine Bumah.  


Newsletter :

Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page