Sport

Révélation/ CHAN 2020: Ndtoungou Mpilé sous l’emprise d’un marabout, les joueurs balancent tout

Selon les informations puisées à bonnes sources par nos confrères de Cameroon-info.net et conformées par certains joueurs dans l’effectif du Cameroun, un « marabout » aurait imposé la titularisation d’un joueur lors du match contre le Mali.

Le Chan de la prestidigitation ? On n’a pas fini d’ergoter sur le match MaliCameroun (1-1) de mercredi dernier au stade omnisport Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. La rencontre qui a mis aux prises ces deux sélections dans le Groupe A, joue visiblement les prolongations. Si les analystes et autres consultants sont unanimes sur le fait que le pays hôte cherche encore ses repères dans la cohésion, l’animation offensive, le jeu collectif et l’explosivité de son attaque, un autre débat fait les gorges chaudes au sein de l’effectif de Martin Ndtoungou Mpilé et même dans la tanière des Lions A’. Des voix s’élèvent pour s’interroger sur l’avant-match et les incidences sur le Onze entrant aligné par le sélectionneur lors de cette rencontre comptant pour la 2ème journée du sixième championnat d’Afrique des nations réservé aux footballeurs locaux. De sources bien introduites, l’ancien entraîneur adjoint des Lions indomptables Seniors aurait subi l’influence de certains marabouts qui lui auraient imposé une conduite à tenir s’il rêvait de remporter ce duel face aux Aiglons. D’ailleurs, après recoupements et vérifications auprès de différentes sources crédibles, nos confrères de CameroonInfo.Net soutiennent mordicus qu’un joueur a été imposé par un marabout. «Avant le match, un marabout, amené par un membre du staff (nous préférons taire son nom) et accompagné de certains responsables du Cocan, est venu rencontrer le sélectionneur Martin Ndtoungou Mpile. Ces derniers lui ont dit qu’il est impératif que Karl Junior Ndedi commence la rencontre», lit-on. Sur le coup, poursuit la source, le sélectionneur est opposé. Il ne comprend pas comment un joueur blessé depuis un moment peut être aligné dans le onze d’un match aussi important. Mais après des discussions avec le reste du staff et les membres de la délégation suscitée, Ndtoungou Mpile concède la titularisation de Karl Junior Ndedi Kegne.

Eviter le chaos

«Ils ont dit que le Cameroun allait vite marquer et gagner si Ndedi commençait le match». Quelqu’un doit faire les frais. Il s’agit d’Aurélien Etame Ngome. Pourtant le défenseur de Coton sport de Garoua, habituel titulaire au poste, avait fait toute la mise en place tactique d’avant-match. Voilà donc comment le public du stade Ahmadou Ahidjo est surpris de découvrir la titularisation de Ndedi en lieu et place d’Etame Ngome. La situation est d’autant plus curieuse que le sociétaire de Donlap Academy évolue pendant ce match avec une cuisse strappée, signe que sa blessure n’est pas encore guérie. Malheureusement, les choses ne se passent pas comme prévu. Si le Cameroun ouvre bien le score à la 6ème minute, le Mali égalise moins de 5 minutes plus tard. Un but égalisateur venu d’une faute commise par le fameux joueur providentiel imposé au coach. Visiblement gêné par sa blessure, le jeune défenseur, pourtant talentueux, multiplie des fautes. Au bout de 24 petites minutes, il est obligé de sortir pour éviter le chaos. Aurélien Etame peut enfin retrouver sa place dans la défense centrale du Cameroun. «Le marabout et ses gens ont noyé le Cameroun», fulmine à nos confrères, un responsable du football camerounais, qui a tenu à garder l’anonymat. S’achemine-t-on vers une autre abracadabrantesque affaire de marabout à la veille du match Cameroun-Burkina Faso prévu dimanche prochain ? On attend !

Ci dessous, l’explication de l’affaire dans la vidéo ci-dessous

https://content.jwplatform.com/players/RShw1JWD-YIOLm7Wu.js

Source : Camerounweb.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page