Société

Réunion de coordination au Mincommerce : Le Pr Brusil Miranda Metou indique la voie pour davantage satisfaire les consommateurs

En présidant sa première réunion de coordination ce 15 juillet  à la salle de conférences de l’immeuble rose, elle a dit compter sur la contribution de tous afin de redynamiser davantage  ce département ministériel, et anticiper sur les problèmes à venir.

Pr Brusil Miranda Metou – Images de Claude Hanlog

« Le principal  message se focalise sur la redynamisation des différents services du Ministère du Commerce en terme de service offert aux usagers, en terme de traitement des dossiers .Il faut redynamiser ce Ministère afin qu’il remplisse bien les missions qui lui sont confiées par le chef de l’Etat. » Quand on parle de redynamisation, c’est en collaboration avec les opérateurs économiques car ce Ministère étant au plein  feu  de l’action du gouvernementale, il est le plus proche du citoyen camerounais. Permanemment en contact pour l’approvisionnement des marchés, elle   dit : « compter sur la participation de tous, une seule main ne peut attacher une corde, on compte travailler en chaine que chaque service soit dévolu dans ses fonctions  avec dynamisme, abnégation et diligence nécessaire ».

Il faut anticiper  sur les problèmes à venir, et résoudre les problèmes qui se posent au quotidien .Ce message a été réitéré aux différents responsables .Aussi ont-ils  présenté les projets en chantiers aux rangs desquels  la dématérialisation des procédures du Commerce extérieur, l’appui au développement des exportations, la régulation du marché intérieur, la Gouvernance et appui institutionnel. Pour organiser en permanence des actions de promotion  commerciale : « Nous devons savoir quels produits correspondent aux normes commerciales, avoir une base de données…ce qui permettra de booster la consommation des produits locaux hors du pays » propose le Sg.

La réunion de coordination était le prétexte pour  Barbara Elemva Amana chef de Brigade Nationale de Contrôle et de Répression des Fraudes, d’éclairer la lanterne sur les actions de sa structure. Parmi celles-ci l’organisation des descentes programmées et inopinées, la surveillance des instruments e mesure pour assurer l’équité dans les transactions commerciales. Elle annonce pour bientôt des opérations  dans les Commerces de nuit afin de répondre aux plaintes des usagers des banques Réaction du Secrétaire général : « Faites nous une proposition, on va trancher, il ne faut pas attendre les pénuries pour agir, il faut anticiper ».


Newsletter :

Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page