Actualités

RDC : l’église Kimbaguiste souffle ses 100 bougies

Son centenaire a été célébré mardi à Nkamba, à 200 kilomètres de Kinshasa, la nouvelle Jérusalem de l’église. Une célébration sur fond de non-respect des mesures barrières contre le coronavirus. Les kimbanguistes se disent déjà immunisés par le fondateur de leur mouvement.

‘’ Alors ici, il n’y a pas de maladie, pas de Covid, pas de quoi que ce soit. Nous savons que Papa Simon Kimbangu nous protège et nous protégera toujours.’’, explique Founix Kahangu, adorateur kimbanguiste.

Présent à la cérémonie, le président congolais d’inscrire la date anniversaire du kimbanguisme, dans l’agenda officiel dans son pays.

« Dans l’immédiat, je décide que la date du 6 avril devient un jour férié. », a déclaré Félix Tshisekedi.

Les kimbanguistes ont toujours soutenu les régimes politiques au Congo. « Respecter l’autorité de l’État » est le premier des 12 préceptes pour les fidèles, suivi d’une liste d’interdictions, qui comprend des interdictions de boire, de fumer, de danser – ou de regarder ceux qui dansent – et de dormir nu.

« L’Église kimbanguiste collabore étroitement avec tous les pouvoirs établis. Nous sommes apolitiques« , a déclaré Apo Salimba, un assistant principal du chef spirituel Simon Kimbangu, petit-fils du père fondateur.

L’église créée le 6 avril 1921, a gagné depuis du terrain en RDC. Elle compte au moins 10 % de la population congolaise estimée à plus de 80 millions d’habitants. Son fondateur est mort en 1951 après avoir été emprisonné pendant 30 ans.

Depuis l’an 2000, les fidèles célèbrent Noël le 25 mai, date traditionnelle de la naissance de Jésus-Christ, ainsi que l’anniversaire du fils de Kimbangu, Salomon Dialungani, décédé deux ans plus tard.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page