Actualités

RDC : des lanceurs d’alerte condamnés à mort

Ces deux lanceurs d’alerte Gradi Koko Lobnga et Navy Malela Mawani, d’ex-employés d’Afriland Bank ont été condamnés par contumace à la peine de mort en RDC en septembre 2020.

Une condamnation qui a suscité l’indignation de l’ONG Global Witness, de la plateforme des lanceurs d’alerte d’Afrique, et du bureau conjoint des Nations unies pour les droits de l’homme en RDC.

En effet, ce jugement révélé le 25 février par les avocats d’Afriland Bank, a été remis en cause par le même tribunal de grande instance de Kinshasa, qui finalement va ouvrir une enquête, précisant au passage que le seul jugement authentique dans cette affaire est celui certifié par le greffier divisionnaire.

À l’origine de cette fausse affaire de condamnation, une enquête menée conjointement par Global Witness et la plateforme des lanceurs d’alerte en Afrique, dans laquelle un magnat israélien Dan Gertler à la tête d’actif minier en RDC est soupçonné de diriger un présumé réseau international de blanchiment d’argent.

Le milliardaire israélien Dan Gertler aurait ouvert des comptes bancaires dans les succursales congolaises d’Afriland First Bank, basée au Cameroun. Ces deux lanceurs d’alerte Gradi Koko Lobnga et Navy Malela Mawani, qui ont longtemps travaillé au service audit du groupe bancaire ont révélé être à la source du rapport des  »Sanctions , Mine de Rien ».

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page