Société

Prétextant aller chercher du pain, elle abandonne son bébé à l’hôpital régional de Bafoussam

La nommé Ngassam Gertrude, a abandonné son nouveau-né à l’hôpital régional de Bafoussam, après avoir indiqué au personnel de ladite formation hospitalière qu’elle allait chercher de quoi manger. L’information a été relayée par la ministre des Affaires sociales dans un communiqué datant du 16 juillet 2020.

Image illustrative (c) Droits réservés

Il n’est pas rare de voir des jeunes mamans se séparer de leur marmot, une fois que ce dernier est venu au monde. Les raisons de cet acte peuvent être multiples, mais la plus courante reste le manque de moyens financiers. Pour se débarrasser de leur progéniture, les nouvelles mères opèrent différemment. Les plus consciencieuses optent pour les devantures des foyers d’adoption et les plus insouciantes pour les poubelles et autres lieux peu recommandables des quartiers d’habitations.

L’exemple de Ngassam Gertrude

Il est cependant, une autre catégorie qui préfère se débiner après l’accouchement ; c’est le cas de Ngassam Gertrude. Cette dernière s’est enfuie de l’hôpital de Bafoussam, laissant derrière elle, son bébé qui venait de voir le jour. Pauline Irène Nguene, dans un communiqué rendu public hier, a informé l’opinion public de cet état de fait non sans inviter les membres de la famille de la mère à prendre attache avec le ministère des Affaires sociales pour diligenter une éventuelle procédure de récupération du nourrisson.

Lebledparle.com vous propose le communiqué intégral

Le ministre des Affaires sociales, Pauline Irène Nguene porte à la connaissance de l’opinion publique qu’un nourrisson de sexe féminin sans nom, a été abandonné par sa génitrice, la nommée Ngassam Gertrude, à l’hôpital Régional de Bafoussam. Elle avait prétexté qu’elle allait s’acheter du pain pour son petit déjeuner, elle n’est plus revenue. Ledit enfant bénéficie actuellement d’une prise en charge approprié dans une structure partenaire du ministère des Affaires sociales. La ministre Pauline Irène Nguene prie toute personne qui reconnaitrait le bébé ou la maman, à prendre attache avec les services du Ministère des affaires sociales à Yaoundé.

Newsletter :

Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page