Culture

Premiers défilés de mode depuis la chute d’el-Béchir

Des Soudanais des deux sexes défilant sur un podium, tout simplement impensable il y a moins d’un an.

Mais depuis le départ de l’ex-président Omar el Bechir, les mannequins peuvent désormais arborer des tenues colorées, des robes traditionnelles et des turbans soudanais.

« La société et le gouvernement n’acceptaient pas de tel spectacles. Des défilés de mode qui ont eu lieu ont fait face à la répression. Dieu merci, nous pouvons maintenant faire ce spectacle parce que le système actuel garantit les libertés », déclare Khaled Onsa, organisateur de défiles de mode.

Omar el-Béchir avait imposé le strict respect de la loi islamique depuis sa prise de pouvoir en 1989, rendant illicite l’alcool ou les vêtements jugés « légers » pour les femmes.

« Dans le passé, les gens avaient des choses qu’ils ne pouvaient pas exprimer. Maintenant, grâce à ce genre d’événements, ils peuvent les extérioriser et atteindre un grand public. C’est notre objectif parce que nous y croyons. Nous sommes convaincus de la beauté et de l’élégance du peuple soudanais », avance Husam Mohammed Ahmed, créateur de mode et propriétaire de magasin

« J’ai participé à ce spectacle parce qu’il est le reflet de notre civilisation et de notre nouvelle vie. Nous en tirerons profit à l’avenir », confie le mannequin Roman Jibril.

La tenue de défilés de mode est une preuve d’ouverture du gouvernement actuel, qui souhaite faire table rase des pratiques du régime précédent.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page