Patrick FANDIO: « [J’ai] contribué à refaire le plateau du journal télévisé de la RTI, tout en coachant la rédaction »

77

Installé en côte d’ivoire depuis 2016, le journaliste, grand reporter international, chroniqueur français d’origine camerounaise, revient sur sa contribution pour l’éclosion de la presse ivoirienne qui entre progressivement dans la libération de son espace audiovisuel.

Parmi l’un des faits remarquables à mettre à l’actif de cet ancien reporter de France 2 et TF1, il y a la mise sur pied du plateau ambitieux de la chaine publique ivoirienne qui a fait de grands bruits sur le web il y a un an déjà.

On s’en souvient, le lundi 10 Avril 2017, les téléspectateurs Ivoiriens et même du reste de l’Afrique Francophone dont le Cameroun, avaient été bluffés par le nouveau plateau du journal télévisé de 20 heures de RTI 1 présenté ce jour-là par David Gouedan Mobio. Les images de ce décor somptueux qui relève juste derrière l’immense écran, la commune du Plateau de la capitale ivoirienne, avaient émerveillées plus d’un et permis de hisser ncore plus la chaine publique ivoirienne dans l’espace francophone. « Nous voulons montrer à travers ce décor du journal télévisé, que nous sommes capables de nous hisser au même niveau que les grandes chaînes internationales » affirmait à la presse ivoirienne Amadou Bakayoko le  Directeur Général de la chaine publique

Un décor « magistral » pensé et mis sur pied pendant 09 mois avec la grande contribution de Hémisphère Media Production que dirige Patrice FANDIO. Sa boite qui est installée depuis avril 2016 en Côte d’Ivoire « autour de quatre piliers : l’information, la formation, le numérique et la production institutionnelle. » s’est donnée  pour idée  « qu’il est temps que les professionnels africains retournent sur le continent pour s’engager dans la bataille des contenus qui a déjà commencé » affirme t-il dans une interview accordée au journaliste Jean Vincent Tchienehom dont a eu copie Lebledparle.com le 15 mai 2018.

En Afrique et notamment en Cote d’ivoire, le journaliste et son équipe ont «  développé en priorité le contenu informatif en assurant la correspondance pour de nombreux médias internationaux comme TF1, TV5 Monde, France 24…et en travaillant aussi pour Arte ou Canal+ Afrique. » indique t-il à notre confrère.  « Nous menons des missions de formation et d’amélioration de compétences pour la RTI, la télévision publique ivoirienne dont nous avons contribué à refaire le plateau du journal télévisé, tout en coachant la rédaction. Nous sommes en train de travailler sur une plateforme digitale parce que l’Afrique a soif d’informations et attend toujours le média panafricain crédible qui lui racontera son quotidien. »

Avec la libéralisation de l’audiovisuel annoncée depuis quelques temps en Côte d’Ivoire, le journaliste promet de mettre son expérience en jeu pour l’encadrement des quatre nouvelles chaînes privées qui sont censées voir le jour d’ici la fin de l’année 2018.

 

LeBledParle.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here