Actualités

Pacte de sécurité renouvelé entre le Royaume-Uni et le Kenya

Le secrétaire d’Etat britannique à la défense est en déplacement au Kenya. Cette visite post-Brexit de Ben Wallace est axée sur les relations de longue date qui existent entre les deux pays, alors que le Kenya et le Royaume-Uni ont convenu d’actualiser leur pacte de sécurité. Les deux États entretiennent une coopération forte sur le plan militaire depuis plus de 70 ans.

« Il est important que les amis et alliés se soutiennent dans la tâche qui les attend. Nous sommes confrontés à la menace commune qu’est Al Shabab. Nous travaillons ensemble afin d’éradiquer cette menace ici au Kenya, mais aussi au Royaume-Uni, par l’intermédiaire de la communauté internationale, et même des Nations unies en Somalie. Je pense qu’il est important que le Royaume-Uni soit aux côtés du Kenya pour défendre ses valeurs, la démocratie, et pour travailler avec ce pays afin de s’assurer que ses voisins suivent le même chemin« , a détaillé Ben Wallace lors d’une conférence de presse commune.

Le ministre kényan de l’Intérieur a, lui, démenti les informations selon lesquelles le Kenya soutiendrait les troupes du Jubaland dans le conflit qui les oppose aux forces somaliennes.

« Nous comprenons qu’il y a un conflit de l’autre côté de la frontière, mais c’est un conflit interne à la Somalie. Cela n’a rien à voir avec nous. Nous ne sommes pas impliqués et aucune de nos forces n’a traversé la frontière pour se rendre sur le sol somalien. Donc je ne sais pas à quoi ces informations font référence, mais nous ne sommes pas impliqués« , a martelé Fred Matiang’i.

Le gouvernement britannique a récemment promis une aide de plusieurs millions au Kenya pour aider notamment à lutter contre l’extrémisme dans la région. Un soutien financier qui contribuera aussi à œuvrer contre le changement climatique ainsi qu’à la mise en place de campagnes de vaccination contre la Covid-19, au Kenya et dans les pays en développement.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page