Actualités

Ouganda : la police refuse de présenter des excuses aux journalistes

Les relations entre les forces de sécurité ougandaises et les journalistes ne sont pas saines, notamment en cette période de campagne électorale. Les professionnels de médias se disent victimes de violences policières et exigent des excuses.

‘’Je n’ai pas d’excuses à présenter. En fait, vous dites « la police s’excuse pour avoir mal traité les journalistes. Ma réponse est : « Je suis vraiment désolé, excusez-moi, nous ne nous excuserons pas » a déclaré Martin Okoth Ochola, l’inspecteur général de la police ougandaise.

La police ougandaise justifie ses actions par la nécessité de protéger les journalistes lors qu’ils se retrouvent au cœur des manifestations violentes.

‘’Ce n’est pas que nous vous visons les médias, non, nous essayons de protéger vos vies« , affirme Martin Okoth Ochola.

Lors d’un meeting de Bobie Wine, fin décembre, des journalistes ont été blessés au cours des affrontements entre la police et les partisans de l’opposant.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page