Actualités

Ouganda : « J’espère que les élections se termineront dans la paix »

J-1 avant les élections présidentielles et législatives en Ouganda. Si ce double scrutin se déroule dans la même veine que la campagne électorale, il risque d’être ponctué de violences. De nombreux Ougandais ont peur et s’inquiètent aussi pour l’avenir de leur pays.

« Depuis ma naissance, je n’ai jamais vu une élection donner lieu à autant de tensions à travers le pays. La plupart des gens fuient maintenant vers les villages. L’avenir est incertain. Je pense que le gouvernement devrait sortir et rassurer la population ; lui dire que pendant et après les élections, il y aura la paix« , dit un habitant de Kampala.

« J’espère que les élections se termineront dans la paix, car c’est notre pays et nous n’avançons pas. Ceux qui ont de l’argent sont partis et nous, les pauvres, sommes restés en ville« , ajoute une femme.

« Nous ne pouvons pas espérer une élection libre et équitable. La seule chose qui pourrait nous amener à le faire, c’est que Bobi Wine soit élu président. Nous pourrions alors parler d’un Ouganda libre« , conclut un autre résident de la capitale ougandaise.

À l’approche du scrutin, le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, et les Etats-Unis ont appelé l’Ouganda à respecter les droits humains.

Les Ougandais voteront jeudi 14 janvier lors d’élections présidentielle et législatives où le président sortant Yoweri Museveni, 76 ans, au pouvoir depuis 1986, affronte l’opposant Bobi Wine.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page