Actualités

Ouganda : Dominic Ongwen reconnu coupable par la CPI

La Cour Pénale Internationale a reconnu l’ancien chef de guerre ougandais Dominic Ongwen coupable de crimes de guerre pour l’Armée de résistance du Seigneur (LRA).

L’enfant soldat devenu commandant de la LRA a été condamné pour 61 des 70 chefs d’inculpation auxquels il faisait face pour règne de terreur au début des années 2000.

Les accusations portent sur des attaques contre quatre camps de personnes déplacées en Ouganda en 2004. Plus de 4 000 victimes ont témoigné dans le cadre de l’affaire de la CPI.

La sentence doit être prononcée ultérieurement. Ongwen pourrait être condamné à la prison à vie.

Cette affaire a posé un dilemme au tribunal, car Ongwen, enfant soldat, semblait être à la fois la victime et l’auteur présumé.

« Nous avions placé toute notre confiance dans la cour, nous avons suivi cette affaire depuis sa création jusqu’à aujourd’hui, lorsqu’ils ont déclaré Dominic coupable des crimes qu’il a commis à Lukodi et dans d’autres endroits. La communauté de Lukodi est reconnaissante à la cour de se ranger du côté du peuple » révèle Olanya Muhammed, victime de la LRA.

Le verdict de la Cour pénale internationale (HRW), marque un progrès important vers la responsabilisation du groupe rebelle qui a causé des dégâts en Ouganda et dans plusieurs pays voisins pendant des années.

Pendant les 234 jours du procès, plus de 130 témoins ont personnellement témoigné devant la Cour.

Les habitants de Lukodi, près de la ville de Gulu, à quelque 350 kilomètres au nord de Kampala, ont déclaré que les horreurs de l’attaque restaient encore fraîches dans leur mémoire.

Kony, qui a utilisé son rôle supposé de médium spirituel pour contrôler l’esprit des enfants soldats, fait toujours l’objet d’une chasse à l’homme internationale bien qu’il ait fait l’objet d’un mandat d’arrêt de la CPI.

Selon les Nations unies, la LRA a tué plus de 100 000 personnes et enlevé 60 000 enfants lors d’une campagne de violence qui s’est étendue à trois autres pays africains : le Soudan, la République démocratique du Congo et la République centrafricaine.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page