Société

OMC : L’Afrique derrière Ngonzi Okonjo-Iweala

La Nigériane, unique candidate africaine au poste de Directeur Général de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), a reçu le soutien sans condition de son continent. C’était au terme de la réunion des ministres du Commerce de l’Union africaine qui s’est tenue le vendredi 16 octobre 2020 en vidéoconférence.

Luc Magloire Mbarga Atangana – DR

La candidature de Ngonzi Okonjo-Iweala était l’unique point inscrit à l’ordre du jour de la Session extraordinaire des ministres du Commerce de l’Union africaine tenue ce vendredi, 16 octobre 2020.  La candidate au poste de de Directeur Général de l’Organisation Mondiale du Commerce(OMC), a été invitée à décliner son projet. Dans un exposé de quatre minutes, la nigériane a réussi à séduire ses interlocuteurs. Elle a placé l’industrialisation de l’Afrique au cœur de son action. Elle  a aussi promis d’œuvrer à la réforme de l’OMC. Après cette présentation succincte de son projet, plusieurs membres du gouvernement ont fait des déclarations. Il en ressort que tous les pays africains soutiennent  la candidature de la nigériane.

Le Cameroun, par la voix de son porte-parole, le ministre du Commerce Luc Magloire Mbarga Atangana, a réaffirmé son soutien sans faille à la candidate africaine. « Je voudrais redire ici le soutien fort, le soutien appuyé du gouvernement du Cameroun, du président de la République, son Excellence Paul Biya à la candidature Dr Ngonzi », a introduit Luc Magloire Mbarga Atangana. Et le ministre du Commerce du Cameroun de poursuivre : « l’Afrique a une opportunité unique de faire entendre sa voix au niveau le plus élevé en ce qui concerne le commerce ».

Le membre du gouvernement a également invité à l’union sacrée derrière la candidature de la nigériane. « Le Cameroun appelle tous les Etats africains à se ranger derrière la candidature du Dr Ngonzi. Non seulement à se rallier, mais à rassembler nos amis au-delà de l’Afrique, l’Union européenne, les pays ACP, pour que la voix de l’Afrique triomphe et que l’OMC retrouve ses fondamentaux grâce à une direction générale africaine », a souligné Luc Magloire Mbarga Atangana. « Le moment n’est pas celui des grands discours. Le moment est celui de se rassembler et le gouvernement du Cameroun jouera sa part entière pour que la candidature de Ngonzi passe », a conclu de manière presque prophétique, le ministre du Commerce du Cameroun.

Ancienne ministre des Finances du Nigéria, Ngonzi Okonjo-Iweala est la première femme africaine à atteindre la phase finale de sélection pour le poste de Directeur Général de l’OMC. La nigériane a pris le dessus sur deux autres candidats africains : l’Egyptien Abdel Hamid Hamdouh et l’ancienne ministre des Affaires étrangères du Kenya, Amina Mohamed.

Elle est en concurrence avec la sud-coréenne Yo Myung-Hee pour la victoire finale.

 


Newsletter :

Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page