Politique

Ni John Fru Ndi annonce une importante communication ce vendredi 11 septembre 2020

Depuis les États Unis, le Chairman Ni John Fru Ndi annonce pour ce vendredi 11 septembre 2020, une importante communication en rapport avec les élections régionales annoncées pour le 6 décembre prochain, la crise dans les régions anglophones…  Ce sera à partir de 19 h, heure locale, a appris lebledparle.com.

Ni John Fru Ndi (c) Droits réservés

Selon nos informations, le président national du Social Democratic Front (SDF) dans sa communication virtuelle, s’exprimera sur les principaux aspects qui meublent l’actualité sociopolitique au Cameroun. « Le boycott des élections régionales par son parti, la détérioration du climat social dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest », a-t-on appris.

Rappelons que le 2 septembre 2020, dans un communiqué, le Chairman Ni John Fru Ndi avait affirmé que sa formation politique ne prendra part aux élections régionales que si la crise sécuritaire des régions du Nord-ouest et Sud-ouest est réglée de façon définitive, et le Code électoral reformé de façon consensuelle.

« Il y a une agitation visible au sein du gouvernement en faveur de l’organisation d’élections régionales comme étant l’une des solutions possibles à la répartition des pouvoirs dans le cadre de la décentralisation qui est un échec patent. Depuis 24 ans, le gouvernement est incapable de déployer ce système, simplement parce qu’il refuse d’activer le minimum des exigences requises. La décentralisation ne parvient pas à répondre à nos défis actuels qui ne cessent d’évoluer quotidiennement. Toute mesure prise par le régime pour appliquer avec force ce système aujourd’hui obsolète est un acte de mauvaise foi et ne peut qu’aggraver davantage une situation déjà compliquée (…) En créant un lien entre le peuple et les gouvernants à travers un système véritablement inclusif, la légitimité des institutions, du leadership sera restaurée et le triste sort actuel du pays changera. Nous sommes convaincus que cela peut se produire à travers un certain nombre de processus, notamment : La révision et l’amélioration de façon inclusive de notre code électoral ; La promulgation d’un cessez-le-feu dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest et y mener de nouvelles discussions sur la résolution de la crise ;  Commencer l’exploration complète et de bonne foi de la mise en place d’un système fédéral de gouvernance pour résoudre la crise constitutionnelle dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui. », pouvait-on lire dans la mise au point du Chairman.


Newsletter :

Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page