Actualités

Ngozi Okonjo-Iweala future patronne de l’OMC

La Nigériane Ngozi Okonjo-Iweala deviendra la première femme directrice générale de l’organisation mondiale du commerce.

Vendredi, sa rivale sud-coréenne, Yoo Myung-hee a retiré sa candidature à la tête de l’institution. Le processus de sélection d’un nouveau dirigeant au sein de l’organe basé à Genève s’appuie sur le consensus, et non sur un vote majoritaire. En Octobre, l’OMC a fait savoir que Ngozi Okonjo-Iweala, du Nigeria, avait obtenu plus de soutien que Yoo Myung-hee de la part des 164 Etats membres.

L’ancienne ministre des finances du Nigeria, seule en course, devrait donc prendre la tête de l’OMC, et succéder au Brésilien Roberto Azevedo, parti un an avant la fin de son mandat pour des raisons familiales. Avant la ministre sud-coréenne du commerce, les candidats de six autres pays ont abandonné la compétition lors des tours précédents.

En plus d’être la première femme à la tête de l’OMC, Ngozi Okonjo-Iweala serait la première directrice générale originaire d’Afrique.

La décision de Séoul est annoncée deux semaines après l’investiture du nouveau président américain Joe Biden.

« La Corée du Sud continuera de faire des contributions diverses pour rebâtir et développer le système commercial multilatéral », selon Séoul.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page