Mondial 2026 : 42/53 en Afrique, le Maroc trahi par les siens ?

94

Ce mercredi, le Maroc a récolté 42 voix sur les 53 que comptait la zone CAF à l’occasion du vote pour l’attribution du Mondial 2026. Bon ou mauvais total ? Les avis divergent…

Un mercredi au goût amer pour le Maroc. Candidat à l’organisation du Mondial 2026, le royaume chérifien a été largement battu par son rival, le trio « United 2026 (USA-Mexique-Canada), qui a récolté 67% des voix au Congrès de la FIFA. Avec seulement 65 voix obtenues sur les 203 fédérations invitées à s’exprimer, le pays des Lions de l’Atlas arrive très loin du compte. Surtout que toutes les fédérations africaines n’ont pas joué le jeu. En effet, la FIFA a détaillé le vote pays par pays et il apparaît que 11 nations du continent, sur les 53 appelées aux urnes, ont préféré soutenir l’Amérique du Nord plutôt que de voir une 2e Coupe du monde en Afrique.

Le Bénin, le Botswana, le Cap-Vert, la Guinée, le Lesotho, le Liberia, la Namibie, le Mozambique, la Sierra Leone, l’Afrique du Sud et le Zimbabwe composent ce groupe de « frondeurs ». Certains sont liés aux USA par des relations historiques, comme le Liberia, tandis que d’autres ont voté sur la consigne de leur gouvernement, inquiet après les propos du président américain Donald Trump qui a menacé les pays alliés qui voteraient pour le Maroc. Quoi qu’il en soit, le royaume a donc fait un résultat de 42 sur 53 sur le continent. Que penser de ce total ? Les avis divergent.

Geremi : « ça fait mal« 

« Je pense que c’est honorable. C’est ce que j’ai toujours dit, avoir 100% actuellement c’est très difficile et puis vu les fortes pressions politiques de certains chefs d’Etat en Afrique ce n’était pas évident…« , a expliqué le président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad, au micro d’Arryadia. Si le Malgache juge ce total satisfaisant, ce n’est pas le cas de certains ambassadeurs de la candidature marocaine comme les Camerounais Joseph-Antoine Bell et Geremi Njitap, très remontés contre les nations africaines qui ont roulé pour les USA.

« Des Africains ont voté pour rajouter une Coupe du monde aux autres et non pas pour l’organiser nous-mêmes, pour que les enfants des autres la voient de chez eux et pas nos enfants !« , s’est indigné Bell auprès de la chaîne marocaine. «  Les Africains auraient dû saisir l’occasion pour dire ’voilà ce que l’Afrique peut offrir’. C’était l’occasion de montrer l’émancipation africaine qu’on revendique, et on a échoué… J’aurais préféré que le Maroc n’ait que 54 voix (au lieu de 65) mais 54 voix africaines, cela aurait été significatif« , a même lâché l’ancien gardien de but. « Certains pays africains ont préféré que d’autres pays accueillent la Coupe du monde et ça fait mal« , a conclu Geremi. Mathématiquement, un carton plein en Afrique n’aurait rien changé à la victoire nord-américaine vu l’avance de « United 2026 » mais symboliquement, le message aurait été fort.

Afrik-Foot.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here