Mondial 2018 : Maroc-Iran, l’avant-match

63

Le Maroc renoue avec la Coupe du monde en affrontant l’Iran ce vendredi (15h en temps universel) à Saint-Pétersbourg dans le groupe B. Retrouvez les principales informations avant le coup d’envoi de la rencontre.

- L’enjeu

20 ans après sa dernière participation, le Maroc retrouve la Coupe du monde ce vendredi en affrontant l’Iran à Saint-Pétersbourg (15h en temps universel). C’est simple, avant de défier les deux favoris de ce groupe B, l’Espagne et le Portugal, les Lions de l’Atlas sont quasiment dans l’obligation de s’imposer pour espérer franchir le premier tour, objectif affiché par le sélectionneur Hervé Renard.

Le problème c’est qu’en face, la Team Melli se trouve dans la même situation et ne jure elle aussi que par la victoire. Comme le Maroc, invaincu en 2018, la sélection perse reste sur une bonne dynamique avec 4 succès en 6 matchs de préparation. Une affiche entre deux équipes en forme donc.

- L’arbitre turc Cüneyt Çakır sera au sifflet pour cette rencontre.

- Le point infirmerie

En délicatesse avec son mollet depuis le début de la préparation, le Marocain Nabil Dirar a repris l’entraînement collectif dimanche. Sera-t-il en état de débuter comme titulaire face aux Perses ? Le sélectionneur Hervé Renard a maintenu le suspense en déclarant : « Nabil Dirar est prêt à jouer mais je ne sais pas s’il débutera contre l’Iran« . Côté iranien, Saeid Ezatolahi est suspendu, tandis que Mehdi Taremi et Askhan Dejagah sont annoncés incertains.

- Les équipes probables

Maroc : Munir – N. Amrabat, Benatia, Saiss, Hakimi – El Ahmadi, Boussoufa – Ziyech, Belhanda, Harit – El Kaabi.

Iran : Beiranvand – Rezaeian, Pouraliganji, Ansarifard, Mohammadi – Shojaei, Dejagah, Hajsafi – Jahanbakhsh, Azmoun, Taremi.

- Ils ont dit

Mehdi Benatia, capitaine du Maroc : « Le premier match contre l’Iran est forcément le plus important. C’est un match décisif car nous savons que si nous faisons un bon résultat on peut débuter le deuxième match avec beaucoup plus de tranquillité, même si rien ne sera encore fait. On a bien travaillé et on est prêt à affronter cette belle équipe d’Iran.« 

Carlos Queiroz, sélectionneur de l’Iran : « On a le potentiel pour battre le Maroc lors de notre premier match. Nous connaissons très bien cette équipe, contrairement à eux qui ne savent rien sur nous. On peut les surprendre.« 

Afrik-Foot.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here