Mondial 2018 : le Président de la Fifa dévoile sa tristesse face à la retraite des équipes africaines de la compétition

161

Moscou (© 2018 Afriquinfos)- S’exprimant en marge de la Coupe du Monde Russie-2018, Gianni Infantino, le président de la Fifa s’est  dit  »triste » qu’aucune équipe africaine n’ait été  qualifiée pour les phases éliminatoires de la compétition.

 » (…) Les équipes africaines étaient très très proches du but. Une [équipe] asiatique l’a fait- les Africains non – mais je pense qu’ils seront bientôt prêts pour la prochaine fois » a confié le patron de l’instance mondiale du football à un journaliste de la BBC.

Quant aux critiques sur l’élimination au fair-play, le président de la FIFA a annoncé qu’il y aurait des discussions après le Mondial afin de voir s’il y a des améliorations à apporter.

Mondial 2018 : le Président de la Fifa dévoile sa tristesse face à la retraite des équipes africaines de la compétition
Mondial 2018 : le Président de la Fifa dévoile sa tristesse face à la retraite des équipes africaines de la compétition

Le secrétaire général de la fédération sénégalaise de football avait fait parvenir un courrier à la Fifa pour « fustiger le comportement de l’équipe Japonaise lors du match qui l’opposait à la Pologne » lors de la dernière journée des phases de groupe.

Le Sénégal a été éliminé sur le principe du fair-play, à la faveur du Japon.

Dans sa plainte, la fédération du Sénégal vise cette attitude du coach Nishino Akira qui a « pris cette décision de manipuler ce résultat du match en conservant le score ».

Le Sénégal a dit également souhaiter que ce fait de « manipulation d’un résultat de match » soit retenu pour faire évoluer le règlement de la compétition, la FSF estimant que cela viole l’esprit de la « la règle du fair-play ».

A égalité parfaite au nombre de victoires, de points, de buts marqués et encaissés, aussi bien dans leur confrontation directe qu’avec les autres adversaires de groupe, le Japon et le Sénégal ont été départagés par la règle dite du fair-play.

Avec quatre cartons jaunes contre six pour le Sénégal, le Japon est passé en huitièmes de finale à la faveur de cette règle.

Au total, cinq équipes africaines, à savoir l’Égypte, le Maroc, le Nigeria, le Sénégal et la Tunisie participaient à la coupe du monde 2018, mais malheureusement celle-ci – ont quitté la compétition dès le premier tour de la compétition.

Vignikpo Akpéné

 

Afriquinfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here