Société

Me Emmanuel Simh fustige la condamnation à vie d’Ayuk Tabe

Le 20 août 2019, la figure de proue du mouvement sécessionniste anglophone Julius Ayuk Tabe avait été condamné à la prison à vie. Malgré l’appel initié par les avocats, le verdict a été confirmé le 17 Septembre 2020 au grand dam de Maître Emmanuel Simh.

Me Emmanuel Simh (c) Droits réservés

La Cour d’appel du centre saisie par le leader séparatiste a confirmé le verdict prononcé par le tribunal militaire de Yaoundé le 20 août 2019. De mémoire, il avait écopé au même titre que 9 autres accusés d’une condamnation à la prison à vie pour sécession et terrorisme ainsi que d’une amende de 250 milliards de francs CFA.

Emmanuel Simh dénonce

Intervenant hier sur les antennes de Radio France internationale (RFI), l’avocat a déclaré que la sentence prononcée par la Cour a été préparée en avance.

« Je voudrais simplement noter que le procès d’Ayuk Tabe apparaît plus clairement aujourd’hui encore comme étant un procès politique. Il n’est pas un procès judiciaire. Les juges de ce matin se sont comportés comme des chargés de mission et non pas comme des juges ordinaires en charge de la justice de manière sereine », proteste le militant du Mouvement pour la renaissance du Cameroun.

Poursuivant dans la même lancée, le juriste a critiqué le déroulement proprement dit de l’audience. «Comment comprendre que les personnes soient présentes à l’audience, qu’on ne puisse pas laisser leurs avocats prendre la parole. Et, prétextant que ces personnes n’ont pas répondu à l’appel, que le juge donc dans ces conditions, retient le dossier en trois minutes et le mette en délibéré pour la fin de l’audience et qu’un quart d’heure après il vienne effectivement rendre une décision dans une affaire aussi grave », déplore l’avocat.


Newsletter :

Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page