Sport

Mafia autour des tickets du match Cameroun vs RDC: Geremi Njitap reconnait avoir reçu des billets

Afin de peaufiner leurs stratégies pour dompter les léopards du Congo ce samedi en quart de finale du CHAN Total 2020, les lions indomptables A prime du Cameroun ont effectué leur dernière séance d’entraînement hier soir sous le regard des anciens indomptables parmi lesquels Geremy Njitap. Au terme de cette séance d’entraînement, Géremi Njitap le président du Syndicat National des footballeurs camerounais s’est exprimé sur les raisons de sa présence à cette séance et sur la polémique autour des trois cents billets d’accès au stade qu’il aurait acheté. Interview.

Bonsoir président ! Quel est le message que vous avez véhiculé aux joueurs aujourd’hui en tant que président du Synafoc ?

Géremi Njitap: Écoutez c’est vrai qu’on n’a plusieurs casquettes maintenant. Je me suis retrouvé ici en tant ancien joueur qui a une très belle expérience dans ce genre de match. Il était question de conseiller ces jeunes comment aborder ce genre de match. Je vais pas venir dévoiler, dire… Parceque que vous savez bien que notre adversaire parle français et aujourd’hui je pense vos images ou bien vos enregistrements vont passés. Mais sachez que nous venus les encourager. Et nous les avons prodigué quelques conseils sur comment aborder ce genre de match.

Vous savez que c’est un match à élimination directe. Donc nous qui avions eu par le passé à affronter ce genre de situation on n’a essayé de dire comment faire pour aborder ce genre de match. Après le reste, le technico-tactique ça concerne évidemment les encadreurs, les entraîneurs. Donc je me réserve de dire sincèrement ce que moi j’ai dit.

Alors Gérémi il y a une polémique qui est né du fait qu’on vous accuse d’avoir mobilisé tous les billets. Qu’en n’est t-il exactement ?

Géremi Njitap : Merci de me donner l’opportunité de lever cette équivoque. Parceque je pense qu’il y a les informations mensongères, voire même diffamatoire à mon endroit. Le Syndicat national des footballeurs camerounais que je représente a pris l’initiative de faire venir certains de ces membres vivre cette belle fête, participer à cette fête du CHAN et venir même encourager leurs collègues. Parce que ce sont des gars qui jouent dans le championnat local. Donc j’ai pris cette initiative d’inviter, pas simplement d’inviter, mais de prendre la responsabilité de payer pour nos membres. Dommage que dans les réseaux sociaux on n’a ce qu’on a vu. C’est regrettable. Moi je pense que ceux qui devraient avoir droit au chapitre ce sont les joueurs là qui jouent avec nos joueurs de l’équipe de l’équipe nationale A’ et c’est mon devoir de leur permettre de vivre cette expérience là. Et c’est ce que j’ai fait. Aujourd’hui on n’a pu obtenir 100 billets. On n’aura donc cent membres qui vont nous représenter, qui partiront de part et d’autre. On n’a pris les dispositions pour pour qu’ils viennent encourager leurs collègues pour que à la fin de ce match on se retrouve.

Donc le Synafoc a obtenu cent billets et non trois cents. Parcequ’il y a une information qui parle de trois cents billets…

Géremi Njitap: Beh c’est ce que je suis entrain de vous dire.

Donc il y a cent footballeurs locaux qui viendront voir leurs collègues?

Géremi Njitap : Effectivement on n’a… s’il faut inviter tous les joueurs locaux ça sera plus de mille. Mais ce que voilà le département de la billetterie nous permis d’obtenir c’est 100 billets. Et demain vous allez voir ces 100 jeunes joueurs au stade venir encourager, venir vivre cette belle expérience qui peut décanter beaucoup de choses. Vous comprenez c’est ça l’initiative du Synafoc.

https://platform.twitter.com/widgets.js

Source : Camerounweb.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page