Société

Luc Perry Wandji vert de colère suite à des propos « tribalistes » du tout premier capitaine des Lions Emmanuel Mve Elemva

Le journaliste de la Crtv a jugé intolérable la déclaration d’Emmanuel Mve Elemva au sujet d’une certaine  mainmise des Bamileke sur le football camerounais.

Luc Perry Wandji, Emmanuel Mve (c) Droits réservés

Le tout premier footballeur à arborer le brassard de l’équipe nationale du Cameroun a tenu des propos qui ont heurté Luc Perry Wandji ce matin sur Amplitude FM.

« Nous ne pouvons pas comprendre qu’une seule région de ce pays veut faire main basse sur le football camerounais. Le président de la fédération camerounaise de football est de l’Ouest, le président de l’association des footballeurs est de l’Ouest, le président des associations des arbitres est de l’Ouest, le président de l’association des entraîneurs est de l’Ouest et aujourd’hui, il est clair que monsieur Happi qui veut devenir le président de la ligue de football du Cameroun, est de l’Ouest », a-t-il déclaré.

« Nous ne l’accepterons plus »

La sortie de l’ex Lion indomptable a rendu fou de colère Luc Perry Wandji. Ce dernier a affiché son mécontentement via une publication Facebook ce mardi 6 octobre 2020.  « Je vous ai dit que nous n’allons pas éternellement admettre que prospère le tribalisme anti Bamiléké, qui touche des sphères insoupçonnables de ce pays. Croyez-moi, nous ne l’accepterons plus».

« Pour ceux qui continuent de dire que dénoncer le tribalisme anti Bami procède de la victimisation, je vous offre de nouvelles preuves (allusion faite aux dires de Mve, NDLR)», poursuit l’homme de médias.

« Par ma voix, le cercle des amis du Cameroun, et l’observatoire national pour l’éthique au Cameroun condamnent cette sortie malheureuse d’une icône, pourtant vénérée, du football camerounais», conclut-il.

Newsletter :

Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page