Sport

Ligue des Champions : le Raja privé de demi ?

Le Raja de Casablanca pourra-t-il disputer sa demi-finale retour de Ligue des Champions samedi soir ? Rien n’est moins sûr, le club marocain doit faire face à une épidémie de cas de Covid-19 au sein de son effectif.

Parmi les joueurs du Raja testés positifs, figurent quatre titulaires de la demi-finale aller perdue contre le Zamalek : le défenseur Ilyass Haddad, les milieux de terrain Omar Arjoune et Mouhcine Moutouali, ainsi que l’attaquant Abdelilah Hafidi.

On retrouve également Abderrahim Chakir, Anas Jabroun, Mohamed Zrida et Ayoub Nanah.

Il ne reste plus que 12 joueurs disponibles dans l’effectif des Verts, dont 3 portiers.

Pour se déplacer en Egypte, le Raja bénéficiait d’une autorisation spéciale des autorités du Royaume. Or, celle-ci lui a été retirée ce mercredi et une quarantaine imposée.

Sauf report autorisé par la CAF, les Rajaouis devront se résoudre à déclarer forfait et ne pourront tenter de remonter sur le terrain, la défaite du premier match, 0-1, concédée au Complexe sportif Mohamed V, le week-end dernier.

La balle est désormais dans le camp de l’organisation dirigée par le Malgache Ahmad Ahmad.

La CAF peut-elle se permettre un nouveau contre-temps ?

L’édition 2020 de la C1 a déjà été fortement impactée par la pandémie de Coronavirus. Après l’annulation épique du Final 4 prévu au Cameroun cet été, la date et le format du dernier carré de la compétition ont plusieurs fois été chamboulés et repoussés. Pas évident que la Confédération Africaine accepte à nouveau de décaler la fin de la compétition. Même pour le dodécuple champion du Maroc.

De son côté, le Zamalek se dit prêt à décaler la rencontre à une date ultérieure pour confirmer sur le terrain son match aller bien maîtrisé.

Même suspendu de toutes fonctions officielles, le président Mortada Mansour s’est en tout cas exprimé en ce sens mercredi sur Al-Hadath Al-Youm TV :

« J’accepte de reporter le match jusqu’à ce que les joueurs se remettent du Covid-19. Nous sommes un seul peuple et je suis un homme arabe patriotique, j’accepte de reporter le match sans même attendre la décision de la CAF. »

Achraf Bencharki et ses partenaires visent, rappelons-le, un sixième trophée continental.

Dans l’autre demi-finale, Al-Ahly est largement favori. Le recordman de victoires en C1 (8 contre 5 pour le Zamelek et le Tout-Puissant Mazembe) recevra dimanche le Wydad de Casablanca, fort d’un avantage de deux buts acquis au Maroc la semaine passée.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page