Economie

Libye : le défi des PME et start-up [Business Africa]

Difficile reconstruction pour les entrepreneurs libyens, les activités sont à l’arrêt du fait de l’instabilité politique et de longues années de troubles.

Sévèrement touchées par 14 mois de combat, les activités économiques de la Libye sont à l’arrêt. Ce sont des dizaines de milliards de dollars de zones industrielles parties en fumée, et aujourd’hui, les banques ont du mal à accorder des crédits aux PME et start-up, qui peinent à se relever de la crise actuelle.

Des entreprises qui pourraient devenir un véritable levier de développement économique, au détriment d’une économie rentière du pétrole et de la privatisation, de l’avis de certains experts.

Accord de libre-échange entre les USA et le Kenya

Accords de libre-échanges, les Etats-Unis et le Kenya en pleine négociation pour parvenir à un accord global de haut niveau sur certains produits et services.

Avec près d’1,17 milliards de $ d‘échanges en 2018 selon les statistiques, les États-Unis et le Kenya veulent davantage renforcer leur coopération. Les deux poursuivent actuellement leurs pourparlers pour un accord global de libre-échange.

Un accord programmé pour démarrer au même moment que l’entrée en vigueur de la Zleca, selon le président Kenyatta.

Le Kenya qui exporte déjà de nombreux produits exemptés de droits de douane sur le marché américain, deviendra le onzième partenaire commercial africain de Washington et le sixième en Afrique subsaharienne.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page