Culture

L’humour sans frontière de l’Egyptien Bassem Youssef

Le comique égyptien a fui son pays il y a 7 ans après un sketch sur le futur président, Abdel Fatah al-Sisi. A 46 ans, l’ancien animateur vedette de « El Bernameg » vit désormais en Californie et présente une émission culinaire produite par une chaîne de télévision saoudienne.

En 2014, l’ascension de Bassem Youssef était stoppée nette, en pleine gloire. Son émission satirique à succès « El Bernameg » était déprogrammée brutalement au cours de la troisième saison après le sketch de trop qui mettait en scène le futur président du pays, Abdel Fatah al-Sisi.

« El Bernameg » a été un succès car le programme répondait à une époque spécifique. Les gens attendaient ce type de show », raconte l’intéressé.« On pouvait aborder librement de nombreux sujets de l’actualité. Aujourd’hui, ce genre d’émission a disparu. Soit les programmes sont sérieux, soit l’humour est plus léger. On a délaissé la satire. Pourtant, il faut encourager les gens à s’ouvrir et à avoir une opinion sur leur quotidien. »

Une émission culinaire pour végétariens

L’animateur vedette est aujourd’hui installé en Californie où il a multiplié les collaborations à la télévision américaine. A 46 ans, il anime une émission culinaire à destination des végétariens qui est produite par une chaîne saoudienne.

« Le monde arabe souffre en matière de santé publique »

« Mon but dans la vie n’est plus d’être celui qui est le plus regardé ou qui anime l’émission la plus à la mode. Je me suis construit un avenir différent aux Etats-Unis. Je poursuit mon métier même si je vois bien que le monde arabe souffre, notamment en matière de santé publique. En ce sens, mon émission pourrait aider à réduire la propagation des maladies chroniques ».

Cette émission baptisée « Ask Bassem » est loin de réunir 40 millions de téléspectateurs par semaine comme à la grande époque, mais le comique égyptien a trouvé ainsi son équilibre. Il a également signer quelques livres dont « Revolution for Dummies » et réunit 15 millions de followers sur ses réseaux sociaux. Preuve que son talent et sa popularité restent intactes.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page