Sport

Les malheurs des Africains de l’Ajax

André Onana, le gardien camerounais de l’Ajax d’Amsterdam, a été suspendu un an par l’UEFA pour dopage. C’est son club qui a annoncé la nouvelle vendredi sur son site internet.

Des traces de furosémide, un diurétique, ont été retrouvées dans les urines de l’international camerounais le 30 octobre dernier lors d’un contrôle inopiné. La suspension est effective dès ce vendredi, et s’applique à toutes les compétitions de football, nationales et internationales.

Le joueur qui ne se sentait pas bien aurait pris des médicaments destinés à son épouse. Selon le club, l’ancien barcelonais n’avait pas « l’intention de tricher« , avant d’ajouter que « le médicament détecté dans ses urines n’améliore pas les performances d’un sportif ». Le club néerlandais qui ne s’attendait pas à une suspension ferme a donc décidé de saisir le Tribunal arbitral du sport (TAS).

Pour l’Ajax, il s’agit d’un deuxième coup dur en 24 heures. Jeudi, les Lanciers s’étaient rendus compte avoir oublié d’inscrire l’international ivoirien Sébastien Haller sur la liste UEFA pour disputer l’Europa League.

Recrue phare du mercato hivernal (il est arrivé de West Ham pour 22,5 M€, plus gros transfert de l’histoire du club), l’Elephant ne pourra donc pas affronter l’actuel leader de la Ligue 1 française, Lille, en 16e de finale de la C3 européenne, les 18 et 25 février prochain.

Après les blessures du Ghanéen Mohammed Kudus en octobre ou du Burkinabè Lassina Traoré en décembre, une certaine forme de malédiction semble planer sur les représentants du continent au sein de l’effectif amstellodamois.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page