Actualités

Les festivités du soixantième anniversaire en pointillés

Le Nigéria organise des célébrations réduites en raison de la pandémie de coronavirus pour commémorer les six décennies qui se sont écoulées depuis qu’elle a obtenu son autonomie de la Grande-Bretagne en 1960.

Le président, Muhammadu Buhari, a passé jeudi ses troupes en revue dans un défilé militaire qu’il a suivi à l’arrière d’un Pick-up dans un stade quasi désert de la capitale Abuja. Dans son discours, l’homme fort du pays a appelé la population à la « guérison nationale » et rappelé que « le Nigeria était tenu par le destin d’être la plus grande nation noire du monde. »

La nation la plus peuplée d’Afrique vit une période particulière marquée par la pandémie de coronavirus et surtout des difficultés économiques et des problèmes sécuritaires. Le plus grand producteur de pétrole du continent est frappé par la chute des prix du brut alors que la moitié de sa population vit dans une extrême pauvreté. Le Nigeria doit faire face également depuis 10 ans à des insurrections djihadistes dans le nord-est de son territoire. Ses affrontements sanglants, qui ont fait de nombreuses victimes, contribuent à l’instabilité du géant ouest-africain .

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page