Actualités

Les entrepreneurs de pompes funèbres sud-africains, sous pression

Avec plus de 1,4 millions de cas confirmés de coronavirus et un peu plus de 40 000 décès, l’Afrique du sud est le pays du continent le plus touché par la pandémie.

Face à ce bilan alarmant, l’industrie funéraire est débordée, le secteur des pompes funèbres, à commencer par les fabricants de cercueils doivent faire face au nombre croissant de décès.

« Le plus grand impact auquel nous sommes confrontés actuellement est la pénurie en termes de matières premières. Elle perturbe la production, elle nous ennuie et elle nous met en retrait. «  déclare Kasie Pillay, directeur des ventes chez Enzo Wood Design.

Le vice-président de l’Association nationale des directeurs de pompes funèbres, le Dr Lawrence Konyana, a déclaré que la pénurie était particulièrement accentuée dans la province du Cap-Ouest et du Cap-Est, qui a enregistré le plus grand nombre de décès.

Les cas en Afrique du Sud sont passés de moins de 3 000 par jour début décembre à plus de 20 000 par jour, la variante mutante représentant jusqu’à 90 % de ces nouvelles infections.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page