Actualités

Les corps des quatre casques bleus ont été rapatriés

Les corps des quatre casques bleus ivoiriens, tués au cours de la mission des Nations unies au Mali (Minusma), ont été rapatriés au pays. Ces membres de la force de maintien de la paix avaient trouvé la mort le 13 janvier lors de l’attaque de leur convoi entre Douentza et Tombouctou.

« Leur départ douloureux rappelle les défis auxquels nous sommes confrontés chaque jour sur le terrain au Mali. Je condamne fermement ces attaques contre le personnel de la Minusma. Il s’agit d’une évolution préoccupante mais il ne faut pas laisser de tels événements nous décourager », a déclaré Dennis Gyllensporre, commandant des forces Minusma.

L’hommage du premier ministre

Le premier ministre ivoirien était présent pour accompagner le retour des dépouilles. Hamed Bakayoko a souhaité rendre hommage à l’ensemble des casques bleus disparus.

« Ce sera l’occasion de traduire à toutes les familles éprouvées l’hommage de la Nation, l’honneur, la fierté que nous éprouvons à l’égard de ces frères, de vos époux, de vos parents qui ont payé du sacrifice suprême, leur engagement pour la paix, pour le pays, et pour la sous-région. »

La Mission des Nations Unies au Mali rassemble 13 000 hommes actuellement. 146 casques bleus ont trouvé la mort depuis sa création en 2013.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page