Actualités

Les affrontements à Kampala ont déjà fait 16 morts

16 morts et 45 blessés… C’est le terrible bilan des deux journées d’affrontements à Kampala entre les forces de sécurité ougandaises et les partisans du leader de l’opposition Bobi Wine.

Malgré les appels au calme, les heurts se sont poursuivis jeudi dans la capitale où les manifestants en colère ont dressé des barricades, mis le feu à des routes, pillé et saccagé des magasins. La police a tenté de disperser la foule en tirant à de nombreuses reprises des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc.

Plus de 300 manifestants arrêtés

Plus de 300 personnes auraient déjà arrêtés depuis le début des violences qui ont suivi l’arrestation musclée mercredi de Bobi Wine, coupable selon la police d’avoir organisé un rassemblement illégal et contraire au règlement de lutte contre le Coronavirus.

La star de la chanson de 38 ans devenue député, mène campagne en vue de la prochaine présidentielle de janvier 2021. Il est vu comme le principal adversaire du président Yoweri Museveni, au pouvoir depuis 1986.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page