Politique

L’Égypte veut participer à la reconstruction des régions anglophones 

C’est ce qui ressort de l’audience du 6 octobre 2020 à Yaoundé entre le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, et l’ambassadeur d’Égypte au Cameroun Medhat Kamal EL-Meligy.

Nganou Djoumessi et Medhat Kamal EL-Meligy (c) Droits réservés 

Face à la presse au terme de son entretien avec le ministre des Travaux publics, le diplomate égyptien a indiqué que son pays est disposé à participer la reconstruction des régions Nord-Ouest et du Sud-ouest conformément au plan présidentiel de reconstruction de cette partie du pays en proie à la crise depuis 2016.

« Nous sommes déjà impliqués dans le processus de réalisation de nombreuses infrastructures, mais nous sommes en quête de plusieurs autres projets, concernant même les régions du Sud-Ouest et Nord-Ouest conformément à la volonté du président de la République Paul Biya », a formulé Medhat Kamal EL-Meligy.

Rappelons que le Programme présidentiel pour la reconstruction et le développement (PPRD) des régions anglophones est doté d’un budget de 90 milliards de FCFA. Il est question de réhabiliter de 350 écoles, 115 centres de santé, 40 ponts, 400 points d’eau, 500 kilomètres de lignes électriques basse tension, de 600 kilomètres de routes rurales, de 45 marchés et de 12 000 maisons et environ 25 000 hectares de plantations.

En 2019, le Groupement inter-patronal a produit un rapport selon lequel, les villes mortes, l’insécurité, les destructions diverses et l’arrêt des chantiers d’investissement public à cause de trois années de crise sécuritaire dans le Nord-ouest et le Sud-ouest. Ce qui a débouché sur des manques à gagner importants en termes de chiffres d’affaires pour les entreprises. En se focalisant sur 10 secteurs d’activités uniquement, ces pertes étaient estimées à près de 800 milliards de FCFA.

Newsletter :

Déjà plus de 6000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !

Source : Lebledparle.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page