Faits divers

Le semi-marathon de Trieste en Italie est interdit aux Africains

Aucun coureur africain ne sera, le dimanche 5 mai 2019, sur la ligne de départ du semi-marathon de Trieste, la capitale de la région de Fioul Vénétie Julienne au nord-est de l’Italie. Fabio Carini, l’organisateur de l’épreuve, en a décidé ainsi, s’attirant les accusations de racisme.

Les coureurs africains ne seront pas les bienvenus au semi-marathon prévu le dimanche 5 mai 2019, à Trieste, en Italie. La décision a été prise par l’organisateur Fabio Carini. « Cette année, nous avons décidé de prendre uniquement des athlètes européens pour marquer le coup afin que soient prises des mesures permettant de réglementer ce qui est actuellement un commerce d’athlètes africains de grande valeur, qui sont purement et simplement exploités, ce que nous ne pouvons plus accepter », a-t-il indiqué.

Les raisons avancées par l’organisateur ne convainquent pas les Italiens qui le taxent de racistes. En tête, Isabella De Monte, députée européenne du Parti démocrate (centre-gauche). Elle estime que cette décision est « grave et indigne », avant d’évoquer une « épuration par le sport ». « On empêche des professionnels de prendre part à une course parce qu’ils viennent d’Afrique. Attention, nous le disons depuis des mois. La situation est en train de nous échapper des mains et nous sommes en train de revenir aux heures sombres »

Isabella De Monte a rejeté les arguments avancés par l’organisateur Fabio Carini. « Qu’on ne se serve pas de l’exploitation des athlètes comme feuille de vigne. Pour ce genre de questions, il y a des lieux et des organismes auxquels s’adresser ».

Source : Rumeurs d’Abidjan.net

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page