Actualités

Le roi Mohamed VI appelle à la « mobilisation générale »

Le roi Mohamed VI a appelé vendredi à la « mobilisation générale » face à une crise sanitaire « sans précédent » qui a profondément affecté l’économie du Maroc.

« Faire face à cette crise sans précédent, relever les défis qui en découlent requiert une mobilisation nationale générale« , a-t-il dit dans un discours filmé au palais royal et diffusé au Parlement.

Pour ce rendez-vous annuel d’ouverture de la session parlementaire, le monarque de 57 ans a expliqué avoir choisi un « format inédit » de discours à distance du fait des « circonstances exceptionnelles ».

Le Maroc a enregistré vendredi un record de contaminations au Covid-19 avec 3.445 nouveaux cas, portant le total des contagions recensées à 146.398, dont 2.530 décès, selon le dernier bilan officiel.

Fin septembre, la Banque centrale marocaine a aggravé ses prévisions de récession pour 2020, tablant sur une contraction de 6,3% liée au « redémarrage plus lent que prévu » des activités et à « la fermeture quasi-totale des frontières » qui a plombé le tourisme, alors que la sécheresse affecte le secteur agricole.

Dans son intervention, Mohamed VI a placé la relance de l’économie et le renforcement de la protection sociale en tête des défis urgents.

Il a ainsi rappelé les mesures déjà prises – soutien des entreprises en difficulté, fonds d’investissement stratégique doté de 15 milliards MAD (1,4 mds euros), plan de généralisation de la couverture sociale, « nouvelle stratégie agricole » incluant la « mobilisation d’un million d’hectares de terres agricoles collectives« .

Le « nouveau contrat social » prévoit notamment d’ouvrir la couverture médicale de base à 22 millions de bénéficiaires actuellement sans filet, les droits à la retraite pour 5 millions de travailleurs encore exclus du dispositif et des allocations familiales pour trois millions de familles et sept millions d’enfants en âge scolaire, selon ses chiffres.

« Cette crise a révélé un ensemble de dysfonctionnements, de déficits« , a estimé le roi, en appelant les institutions de l’État et les entreprises publiques « à agir comme un levier de développement, et non comme un frein ».

L’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis la mi-mars a été prolongé jusqu’au 10 novembre prochain.

Source : africanews.com

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page