Le Président de la commission de l’Union africaine est au Cameroun pour parler de la Crise Anglophone

47

Le Tchadien Moussa Faki répond à une invitation du président Paul Biya.

Cette visite qui a démarré ce 12 juillet revêt également une dimension non négligeable intervient au moment où les deux régions anglophone du Cameroun son en proie à des violences. « Cette visite offre à notre illustre hôte l’opportunité de toucher du doigt la réalité dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Et, ce faisant d’apprécier les efforts des pouvoirs publics pour un retour à la normale, sous l’impulsion du président Paul Biya. » écrit Cameroon-Tribune.

Le président de la commission de l’Union africaine qui entame sa deuxième visite officielle au Cameroun depuis son accession à la tête de l’organisme, arrive également au lendemain de la tenue à Nouakclott (Mauritanie), du 31e sommet de l’Organisation panafricaine auquel le président Paul Biya, chef de la diplomatie camerounaise était représenté par le Premier ministre, chef du gouvernement, Philemon Yang. « Les deux hautes personnalités pourraient ainsi s’appesantir sur les résolutions du sommet de Nouakchott, les initiatives d’intégration sous-régionale et continentale, le soutien de Yaoundé aux réformes en cours au sein de l’Union africaine dont la moindre n’est pas la création de la Zone de libre-échange continentale (ZLEC). » rajoute Cameroon Tribune en kiosque ce 12 juillet.

La visite du président de la commission de l’Union africaine s’achève samedi. Un coup d’accélérateur à la mobilisation internationale en faveur du Plan d’assistance humanitaire d’urgence pour le Nord-Ouest et le Sud-Ouest sera sans doute donné à encore des sources.

LeBledParle.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here